“Petite parenthèse avant de commencer cet article. Je suis désolée pour le retard de post pour ce 3ème article de la série des Chroniques de Grimoires. J’ai eu des soucis de maintenance avec mon site depuis jeudi soir et je n’y avais plus accès en tant qu’administratrice, seulement en tant que visiteur. Je suis donc désolée pour ce léger contretemps et j’espère que ce nouvel article vous plaira ! Très belle journée à tous! Virginia”

 

 

La Chiromancie a été une science aussi honorée des Égyptiens qu’elle est méprisée et méconnue aujourd’hui, alors même que les connaissances nouvelles sont souvent le résultat des études anciennes.

 

 

Les origines de la Chiromancie

L’homme a toujours été fasciné par ses mains, déjà, à la préhistoire, nous avons retrouvé un nombre impressionnant de mains imprimées sur les murs des grottes.

La chiromancie était déjà pratiquée dans l’antiquité en Inde et est mentionnée dans les Vedas (1500 et 900 av. J.C.) en tant qu’art divinatoire. De là, elle s’est propagée au Tibet, en Chine, en Perse puis en Egypte pour finalement arrivée en Grèce où elle fut principalement pratiquée par les grands philosophes.

La chiromancie fut ensuite assimilée à un acte de sorcellerie au moyen-âge et traquée en tant que tel. Elle se glissa alors dans l’ombre des autres sciences occultes et est toujours considérée comme une science peu sérieuse par la majorité de l’humanité d’aujourd’hui empreinte de pragmatisme.

 

Qu’est-ce que la Chiromancie exactement ?

Quels sont ces traits mystérieux, différents et uniques pour chacun d’entre nous, au mettre titre que les empreintes digitales, qui semblent avoir été tracés au creux de nos mains par quelque divinité facétieuse ?

La chiromancie est l’art, autrefois considéré comme une science proche de la médecine, d’interpréter ces tracés qui ornent nos paumes.

Certains dévoileront telle ou telle constitution corporelle, d’autres révéleront notre état de santé, d’autres encore donnent une indication sur notre longévité. A l’étude de ceux-ci, il est possible de connaître à quel genre de mort nous serons confrontés et à quelle époque elle devrait survenir.

Toutes ces diverses lignes et autres signes ont donc une signification particulière et l’art de la Chiromancie consiste à savoir tirer de tous ces signes des indications sur notre avenir, notre santé et tout ce qui construit les grandes lignes de notre vie.

Le Chiromancien annoncent ainsi les tempêtes de la vie et l’époque à laquelle elles devraient se déchaîner.

Ce que cela donne en pratique

En Chiromancie, la paume de la main est partagée en divers quartiers, ceci de façon à pouvoir distinguer clairement où se trouvent les signes et lignes à interpréter.

Ainsi, les petites « boursoufflures » placées sous chacun des doigts et sur la paume se nomment Monts. Chaque monts est désigné par le nom d’une planète de laquelle il reçoit une influence favorable ou néfaste (ce point-là, comme beaucoup d’autres en Chiromancie, n’est pas sans rappeler l’astrologie et il est à noter que, de fait, la Chiromancie s’inspire beaucoup de l’Astrologie).

Les différents Monts sont :

Jupiter : se trouve sous l’index

Saturne : se trouve sous le majeur

le Soleil : se trouve sous l’annulaire

Mercure : se trouve sous l’auriculaire

Mars : se trouve juste après Mercure

la Lune : suit Mars et se prolonge jusqu’au poignet

Vénus : se trouve à la racine du pouce et est cerclé par la ligne de vie

Plus les espaces appelés Monts seront marqués plus la personne concernée aura les passions, vices et/ou vertus qui leur sont attribués. Il en sera de même si, à l’inverse, les monts sont peu marqués. L’interprétation sera alors faite dans le sens contraire.

En ce qui concerne les lignes elles-mêmes, plus elles seront longues et accusées, mieux elles permettront un pronostic sûr.

Dans les lignes nous distinguons les trois lignes mères soit :

La ligne de Cœur : placée sous juste sous les 3 ou 4 premiers Monts

La ligne de Tête : placée en dessous de la ligne de cœur

La ligne de Vie : placée en dessous de la ligne de tête

Ces trois lignes représentent la trinité de l’existence humaine : les sentiments, l’intelligence et l’action.

A ces trois grandes lignes viennent s’ajouter d’autres lignes importantes, à savoir :

La ligne de Saturne : qui, en quelque sorte, coupe le creux de la main en deux

La ligne Hépatique : qui coupe en général la ligne de vie et de saturne

La ligne de la Restreinte ou Rascette : située à la jointure du poignet et de la main

La ligne de Longévité : située en-dessous de la Rascette

La recherche et la lecture des signes de la main vient finalement compléter ce que le chiromancien utilise pour faire ses interprétations de nos personnalités et destinés.

Quels sont ces signes ? :

Les Étoiles : se trouvent généralement sur les monts ou les lignes et indiquent presque toujours un événement, une fatalité    inévitable.

Les Points : indiquent un signe de blessure, de folie ou de découverte scientifique

Les Ronds : sur les monts ils indiquent gloire et succès, mais sur les lignes c’est mauvais signe.

Les Croix : sont généralement peu favorable, excepté lorsqu’elles sont bien faites et que les bras sont d’égale grandeur.

Les Chaînes : sur les lignes, elles indiquent des contrariétés, obstacles, luttes et enchaînements du bonheur.

 

Conclusion

De nos jours, la chiromancie fascine toujours et continue à titiller l’imagination du curieux, celui en constante recherche de réponses et de vérités sur lui-même.

Cet art qui remonte à la nuit des temps conserve son parfum d’occultisme et de mystères mais n’est-il vraiment que cela ?

 

Virginia

 

logo

Enregistrer

Découvrez un monde à part…

Aussi en livre de poche

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

Rejoignez le Cabinet Fantastique

Enregistrer

Les derniers articles par Virginia (tout voir)